Biographie

Lionel Andrey est un clarinettiste demandé, particulièrement dans le domaine de la musique de chambre. Il se produit régulièrement dans différents festivals et séries de concerts autant en Suisse qu’à l’étranger; par exemple au Davos Festival, au Swiss Chamber Music Festival à Adelboden, au Festival Label Suisse à Lausanne, à la Schubertiade d’Espace 2 et de nombreux autres.

Ses récitals et concerts de musique de chambre sont enregistrés par les radios Espace 2 et SRF Kultur en Suisse, France Musique à Paris, Yle en Finlande, au Japon, etc…

Il crée différentes oeuvres dont « Assonance 1b » de Michael Jarrell au Festival Lavaux Classique et « Tempest in a Tea Pot », oeuvre composée par le célèbre clarinettiste Charles Neidich.

Avec son Trio Eclipse, il est lauréat de plusieurs concours dont le prestigieux « Osaka International Chamber Music Competition » au Japon en 2017. Parmi de nombreux futurs projets, le Trio Eclipse est invité à se produire au Lucerne Festival en août 2019.

Lionel Andrey est également membre du Duo Arto, du quintette Reeds in Motion et du Quintette Eole.

Lionel Andrey est invité à jouer en tant que première clarinette solo de l’Orchestre de la Radio Finlandaise à Helsinki et du Auckland Philharmonia en Nouvelle-Zélande.

Il joue également régulièrement avec différents orchestres en Suisse tels que l’Orchestre de chambre de Lausanne, le Musikkollegium Winterthur, le Camerata Bern, le Sinfonieorchester Basel, le Gstaad Festival Orchestra et de nombreux autres sous la direction de N. Järvi, S. Mälkki, J. Weilerstein, D. Boyd, M. Venzago, G. Bellincampi, etc...

En 2014, il est lauréat de la bourse Friedl Wald, ainsi que de la bourse du Pour-cent culturel Migros pour les années 2015 et 2016.

De 2014 à 2018, Lionel Andrey est co-organisateur du festival „Week-End Musical de Pully“.

Lionel Andrey est né à Lausanne en Suisse en 1990. Il commence la clarinette à l'Ecole de Musique de Pully avec Yvan Tschopp.

Il fait ses études à la Zürcher Hochschule der Künste dans la classe de Fabio di Càsola, puis à la Sibelius Academy d'Helsinki dans la classe de Harri Mäki. Il termine ensuite ses études à la Haute Ecole de Musique de Bâle dans la classe de François Benda.